RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 Angel Zane [ZZ-OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

# AVATAR : Candice Swanepoel
# CRÉDITS : Blondie
# MESSAGES : 20
# AGE : 25 ans
# EMPLOIS : Escort girl et ancienne chanteuse dans le cabaret du District 1

MessageSujet: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 12:04


Angel Zane

La solitude peut parfois être une mélodie oppressante.


Nom : Zane
Prénom : Angel
Âge : 25 ans
Profession : Escort girl
Situation familiale : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro voir bi selon le travail
Particularités : Adore les années folles et 50
Habitudes : Entortille une mèche de cheveux autour de son index pour réfléchir ou quand elle rêve.
Groupe : Zone Zero
Avatar : Candice Swanepoel

Anecdotes
- Ma première fois sur scène a été l'un de mes plus beaux jours de ma vie. J4avais un énorme traque en montant sur la scène où d'autre ont fait leur entrée avant moi. Enfant, je m'imaginais sur cette estrade, mais de par ma timidité, je n'imaginais pas que mon rêve deviendrait réalité.

- La rencontre entre mon fiancé et moi a été presque parfaite. En fait, il était un employé du casino comme un autre. Un peu brute de pomme et m'effrayais le plus souvent de par son caractère si dur et froid à la fois. Mais, une fois que j'ai appris à le connaître, j'ai découvert un cœur énorme sous cette carapace de dureté. Au final, notre amour a été d'une passion aussi mordante que son caractère faisant un contraste harmonieux avec le mien.

- La mort de mon frère a été l'un des pires jours de mon existence, car il a signé par la même le départ de mon fiancé pour la rébellion. Je me suis retrouvée seule à devoir faire des choix qui me poursuivront jusqu'à la fin de ma vie. Je n'ai peut-être pas fait les bons, mais je ne voulais plus vivre dans le besoin ni dans le passé.

- Mon premier jour en tant qu'escort girl a été signé par un client qui est passé d'une simple relation professionnelle à amoureuse, en tout cas pour lui. J'ai dû m'en séparer pour ne pas lui donner de faux espoirs. Une femme brisée, comme je le suis, ne peut pas aimer pour le moment.

Caractère

Si vous m'aviez connu avant. Ce temps où je n'étais pas seule et où je pouvais compter sur la force d'un frère qui pouvait supporter et surtout supporter toutes mes larmes. Vous auriez rencontré une jeune fille sensible, émotive et très fragile. Ayant tout perdu, la faiblesse a ensuite été le maître mot de mon existence, mais caché par la force de mon aîné. J'ai toujours pu me reposer sur lui et faire en sorte d'avoir son aide qu'importe le problème que je rencontrais. Mais aujourd'hui, je ne peux que compter sur moi et à sa mort, j'ai dû apprendre à me débrouiller seule. Le monde ne vient pas à votre aide, c'est vous qui devez chercher la chance et la garder égoïstement pour vous.

De craintive et très faible, je suis passée à forte, impassible, séductrice et exigeante. Ayant eu peu de confiance en moi, j'ai dû beaucoup travailler sur moi-même afin de m'exprimer au mieux et de ressortir la femme fatale qui sommeillait en moi. Pas de ces femmes sans charmes ni valeurs, mais ces vraies femmes des années folles et 50. Celles qui sont fortes de leurs expériences, qui sont de feux et qui parviennent au bout des difficultés avec force et sourire. Avec le temps et les douleurs, je crois que je suis devenue ambitieuse et égoïste, non parce que j'aime ça, mais parce que ce monde n'accepte pas les faibles et n'ayant personne pour couvrir mes arrières, je dois faire de mon mieux pour coller à cet univers intraitable et sans aucune pitié.

Je cache ce que je suis, on peut me détester par le fait de me conduire avec cet air hautain et moqueur. On me pensera froide et sans cœur sur certains poins, pareil à un robot qui ne voit d'utilité que du côté côté où le pourcentage s'en retrouve plus élevé, mais c'est faux. Je sais que les gens préfèrent voir ce qu'on leur montre et non ce qui est au fond de nous. Regarder est devenue quelque chose de si rare. Tout est aveugle, le monde l'est, les gens et moi aussi par la même occasion. Pour survivre, j'ai dû moi-même rassembler les défauts et les qualités requises pour ne pas finir en pâté pour les requins, les grands de ce monde qui ne voit en nous que des jouets à manipuler.

Il m'arrive de manipuler par mes talents et mes charmes tout en gardant cette innocence que démontre mon prénom. Je n'aime jouer avec les autres, mais il le faut bien pour ne pas finir en victime. Pour arriver à mes fins, j'observe les gens et tout ce qui m'entourent pour me faire une idée de comment évoluer. Parfois, cela m'est un calvaire, moi qui suis de coutume timide et pudique. J'ai dû faire nombre d'effort sur moi-même pour taire tous ces défauts qui auraient pu nuire à mon travail et à mon évolution dans la Zone Zéro.

Certains pensent que ceux qui ne sont pas de la Zone Zéro sont munis d'une intelligence réduite parce que nous n'avons pas eu une éducation très poussée, mais c'est faux. L'intelligence est un trait qui me définit plus que bien et c'est par intelligence qu'on sait comment séduire et plaire. Il ne faut pas seulement avoir un beau corps et un beau visage, non, il faut aussi avoir une belle conversation, un certain humour et paraître ce qu'ils désirent avoir à leurs bras.

En somme, méfiez des apparences, vous risquez fort d'être surpris. Ce que j'ai posé ici, n'est que la base de ce que je suis.

En un mot  Double jeu


Votre Avis

Je ne suis ni pour ni contre. Je tente simplement de vivre bien et de ne plus retomber dans la pauvreté. Mon frère a toujours tout fait pour que nous puissions bien vivre et le gouvernement l'a mené à la mort avec ces jeux stupides. J'ai perdu l'être qui faisait ma force et aujourd'hui je tente de l'imiter, de prendre le courage, l'ambition et la froideur qui le caractérisait si bien pour évoluer dans ce monde.

Je ne fais que réaliser notre rêve. Celui de vivre à l'abri du danger. On peut dire, en somme, que certains membres du gouvernement se retrouve être de simples mortels entre mes talents d'escort girl, même sans rapport sexuel entre nous, je parviens à les manipuler à ma guise.


Liens

Andy Malone : Nous nous connaissons depuis que nous sommes enfants. Malgré nos deux ans de différence, une forte amitié s'est lié entre nous. Ensemble, nous avons partagé autant de coup de cœur que de gueule. Je lui ai montré les délices artistiques du petit cabaret où je grandissais qui semblait parfois lui faire autant d'effet qu'à moi. En grandissant, nous avons découvert nos charmes sans vraiment y faire attention, en tout cas pour moi. Elle a vécu avec moi mes douleurs et mes bonheurs, jusqu'à partir dans la Zone Zéro. N'ayant rencontré que de la malchance, j'ai décidé de la contacter et de la suivre finalement sur son projet d'Escort girl. J'ai voulu zapper le passé et de me rapprocher de la seule personne qui ne m'a jamais laissé tomber même si pour cela j'ai dû la surprendre de ce changement si fulgurant. Mais dans la vie, on ne peut pas garder ce qui a fait de nous des victimes.


acidbrain






Derrière l'écran
Pseudo : Arcadia
Prénom : /
Âge : 26 ans
Fréquence de connexion : 5/7 avec un rythme de réponse de correcte à lent.
Inventé ou scénario : Inventé
Ta route jusqu'ici ? : Partenariat
Commentaires : Bien que je n'ai pas tilté sur le contexte immédiatement, j'ai quand même su être attiré et adapter un personnage que je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Candice Swanepoel
# CRÉDITS : Blondie
# MESSAGES : 20
# AGE : 25 ans
# EMPLOIS : Escort girl et ancienne chanteuse dans le cabaret du District 1

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 12:04


 
Histoire

 

 

 

Il est temps pour moi, je pense, de vous raconter ma vie, même si elle est courte. Mais parfois, vous avez l'impression d'en avoir vécu mille rien qu'avec les douleurs et les expériences que vous avez dû affronter. Cela a été le cas pour mon frère et moi. Très tôt, nous avons dû nous débrouiller seuls, notre père étant parti après ma naissance avec une autre femme de la Zone Zéro et ma mère, elle, était une femme a la santé fragilisée par la douleur et la tristesse que j'ai vu mourir à petit feu. On vous dit que les bébés ne se souviennent pas de ce qui a pu se passer alors, qu'ils ne pouvaient pas encore parler et marcher. Mais n'oubliez pas que nous ressentons les choses et l'exprimons à notre manière. Je me souviens d'une souffrance si intense qu'elle m'en a brisé l'âme. Je me souviens d'une femme fragilisée par les promesses d'un homme disparu et qui malgré son envie de nous préserver des difficultés s'est vu mourir à petit feu à cause de la maladie. Les médicaments étant trop chers pour nos maigres moyens préférant dépenser l'argent en nourriture et en quelque cadeaux qu'elle pouvait se permettre pour la saison de Noël. Jamais, elle n'oubliait de nous contenter, nous faisant croire au Père Noël jusqu'à très tard pour que nous ayons encore du rêve dans les yeux et non la dureté de la réalité.

En ce temps-là, ma mère travaillait dans une espèce de petit cabaret en tant que serveuse et habilleuse. J'étais fascinée de pouvoir assister à ces spectacles qui donnaient tant de rêve. Moi, mon coin de prédilection était dans la loge VIP du patron, une dame avec une grande prestance où les années n'ont pas éteint sa beauté. Elle souriait, elle m'apprenait les termes, le mode de fonctionnement, elle ne s'ennuyait jamais de mes questions voyant ma fascination pour cet univers de strass et de paillette. Elle disait que même si notre district se trouve pauvre, il n'a pas le droit de ne pas connaître l'art. C'est elle qui m'a donné le goût des années folles et des années 50, elle en était tellement amoureuse qu'elle m'a donné ce magnifique héritage. Tout ce qu'elle savait, elle l'avait appris de sa grand-mère, des informations venant de ce temps où les gens vivaient plus facilement, sans différence radicale, ni jeux inhumain. C'était une femme forte, mais qui parvenait à cacher son jeu avec une telle simplicité. Les autres la voyait froide, intransigeante et parfois sans cœur, mais pas avec moi ni avec mon frère d'ailleurs.

A la mort de maman lors d'une crise plus forte que les précédentes, elle s'est occupée de nous offrant un travail à mon frère afin qu'il puisse subvenir à nos besoins et moi, je me plongeais dans la fragilité, la faiblesse et les larmes. Personne n'a su me consoler de la mort de ma mère, même pas la patronne avec son air avenant, ni les strass ni les paillettes. Non, j'étais une enfant égarée qui venait de perdre un repaire, moi qui en avais déjà si peu jusqu'à présent. Une mère est censé vous porter loin dans la vie même après lorsque vous êtes marié et que vous avez des enfants. C'est elle qui vous soutiendra jusqu'à sa mort, c'est le rôle d'une mère de ne pas laisser tomber ces enfants même si elle les laisse voler de leurs propres ailes, une mère reste toujours présente qu'importe les circonstances et les difficultés. Elle souffre de votre tristesse, mais vous aide à minimiser les choses en vous apprenant à vous battre. C'est toujours comme ça que je l'ai vu et que je voulais continuer à la voir.

Par la suite, ma famille s'est formée parmi ce petit cabaret modeste reprenant le travail de ma mère. Mon adolescence s'étant soldé par nombre de changement et je ne parle pas des menstruations, mais bien du changement de comportement des hommes à mon égard. Ceux qui ignoraient l'enfant que je fus, ont finalement été charmé par la femme que je devenais. En voyant mon reflet dans le miroir, je ne voyais rien de spécial, je ne possédais pas le charme des artistes sur la scène, loin de là même. Pourtant, la patronne me certifiait que je possédais une innocence qui était un diamant rare et que les autres voyaient, mais que cela pouvait s'avérer dangereux pour moi parce que cela donnait envie d'en abuser. Sur ce point, je ne craignais pas grand chose puisque mon frère me protégeait jouant les chevaliers à mon égard. Tout ce qu'un père aurait dû faire en somme, c'est lui qui a tenu ce rôle. Ma mère m'a même dit un jour que je l'ai appelé papa. C'est lui qui a joué ce rôle à mon égard et je ne le considérais toujours comme ça. L'homme qui vous protège et joue d'autorité pour vous apprendre la rigueur et vous reprendre en cas d'erreur. Mon monde, c'était eux, moi et mes rêves que chacun voulait voir réaliser. Je n'étais pas compliquée à cette époque, je rêvais de moment simple. Un mari. Une famille. Un bonheur. C'est tout. Ai-je aimé véritablement alors, que les gens s'évertue à dire que je n'ai jamais connu cela. Oh oui j'ai aimé. J'ai aimé au point que mon souffle se coupait. Que la peur me prenait. Me sentant délicieusement enchaîné à lui au point de trembler à chaque murmure déposé au creux de mon oreille. J'ai aimé jusqu'à la folie. Je me suis laissée porter me révélant telle que j'ai toujours été au fond. Je suis devenue cette femme qui cachait des talents qui ont su combler ma patronne. Ma voix s'est ouverte, une voix sans nulle autre pareille qui m'a mené sur les planches. J'ai chanté pour le public faisant naître le rêve de la patronne de faire revivre un cabaret des années 30 ou 50. Les deux univers se mariant avec une poésie délicate et harmonieuse.

Une époque où Andy et moi, rêvions de beaucoup et si peu à la fois. Andy ? C'est ma meilleure amie, bien qu'elle soit plus âgée que moi de 2 ans, elle et moi avons su nous lier d'une forte amitié couplé de haut et de bas. Je lui ai montré mon univers, elle le sien. D'une certaine manière, nous nous complétions et cela nous plaisait. Elle a été là pour les plus durs moments de ma vie, notamment la mort de ma mère. Mais en grandissant, elle voulait se faire une place, être oublié du District 1, monter les échelons parce qu'elle ne supportait plus la pauvreté. Qui pouvait la supporter honnêtement. Nous survivions. Il n'avait pas de vie dans le fait de devoir vivre dans la peur d'être sélectionné pour des jeux aussi barbares que celui du jeu des méritants et de l'immunité. Tout le monde pouvait être visé et personne ne pouvait aller à l'encontre de ce choix.

Un jour, mon frère s'est inscrit pour le jeu des méritants, ce fut un coup bas venant de lui. Il voulait que l'on ne manque de rien, que l'on ne trime plus pendant quelque temps. Cependant, je préfère encore travailler durement que de laisser mon frère risquer sa vie pour ceux de la Zone Zéro et leur ennuis. Mais, mon frère n'est pas de ceux à qui l'on fait changer d'avis aussi facilement. J'ai cru que j'avais réussi à lui faire promettre de ne pas se présenter, mais il est parti pendant que je dormais. Je n'ai pas pu voir son visage parce qu'après, même s'il a fait son petit bonhomme de chemin, il a été tué lors d'une épreuve. J'ai souffert. Plus que je ne pourrais l'avouer. Non seulement, il est mort, mais le pire c'est que j'étais en colère contre lui, je lui en voulais pour n'avoir pas tenu sa promesse. Pire que tout, c'est à ce moment précis que mon fiancé a décidé de plier bagage et de rejoindre la rébellion.

Je n'en revenais tout simplement pas. Je pensais avoir un appuie, une force quelque part, mais les deux personnes qui étaient plus forte que moi s'en sont allés sans même se soucier de ce que je pouvais devenir. J'étais faible, sans défense, incapable de me mesurer à la dureté de la vie. Je ne vivais que pour le cabaret parce que je me savais protégée, mais au final. Je n'étais pas grand chose qu'un grain de poussière balayé par le vent.

Suite à cela, devant ma solitude et ces deux gifles violentes, j'ai dû réapprendre à m'adapter. A changer. A me moduler comme la vie voulait que je sois pour ne plus être une cible, mais la prédatrice. J'ai pris soin de prendre exemple sur la patronne qui a compris mon besoin de ne plus être en position de faiblesse parce que je n'avais plus rien qui m'importait vraiment. Cependant, le District 1 me devenait insupportable et plus les semaines avançaient et plus je me suis donc rappelé de la proposition d'Andy de la rejoindre et de me faire une place parmi les grands. Longuement, j'ai hésité, je me demandais si j'étais bien apte à suivre une route aussi difficile et semé d'embûche. Sur un coup de tête, je l'ai contacté pour qu'elle puisse me faire rejoindre la Zone Zéro et travailler avec elle. Je sais qu'elle avait ouvert récemment un service d'escort girl, vous pensez bien que j'ai eu beaucoup de mal à prendre une décision et pourtant, je l'ai fait, sans même dire exactement à la patronne ce que je ferais exactement. Elle a bien sûr regretté mon choix, mais là très bien compris également. J'ai trop souffert ici pour pouvoir avancer sans pleurer ou regarder une porte avec l'espoir fou d'un retour impossible.

Dès que j'ai eu l'autorisation de rejoindre Andy, je l'ai fait. J'ai laissé l'ancienne Angel derrière moi. La pureté n'avait plus sa place dans cet univers dans lequel j'allais faire mes pas. Non, je devais être forte, peut-être froide et intraitable. Adieu petit ange et bonjour la démon. Jouant de mes charmes, de mon savoir-faire et de tous ces exemples pris parmi les femmes que je connaissais, je me suis fait une image de femme fatale. A force du temps, je suis devenue le bras droit d'Andy, bien que ce soit elle qui gère le plus gros, moi, je ne fais que la seconder pour ce que je peux tout en apprenant avec elle.

Changer de vie m'a été à la fois difficile, mais d'une très grande facilité sous un autre angle. Jouer un rôle est parfois bien plus facile que de montrer celle que l'on est véritablement au fond. On vous aime, vous déteste aussi. Il n'y a pas de juste milieu, simplement un camp ou l'autre. Dans la Zone Zéro, je parviens à vivre une vie loin des soucis, quelque chose que souhaitait mon frère pour moi et une chose que je n'aurais peut-être pas pu avoir si j'avais eu dans l'idée de rejoindre mon fiancé qui m'a sûrement oublié à l'heure actuelle. Peut-être de sa part, mais de la mienne. Je me souviens particulièrement de la souffrance qu'il m'a laissé et de la honte d'avoir été abandonné si près de notre mariage. Grâce ou à cause de lui, je suis devenue celle que je suis aujourd'hui, sans confiance pour la gente masculine. J'ai décidé de ne plus être celle qui se plie en quatre pour un homme, mais d'être celle pour qui on fait tout. C'est peut-être une pensée pas très sympathique, mais revenez vers moi quand on a abusé de vos rêves et de vos espoirs d'une vie tranquille malgré les difficultés que représentent de vivre à la dure, en perdant peu à peu ce que vous avez. Mon fiancé m'a délaissé durant le moment où j'avais le plus besoin de lui.

J'ai appris qu'on ne pouvait que compter que sur soi-même. C'est à nous de choisir d'être victime ou non. J'ai fait mon choix, n'en déplaise à certain, je ne veux plus que l'on abuse de moi, c'est terminé !

 
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin rebelle

avatar

# AVATAR : Jennifer Lawrence
# CRÉDITS : © avengedinchains
# MESSAGES : 233
# AGE : 24 ans
# EMPLOIS : Infirmière

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 12:10

Rien que l'avatar donne envie ! Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Florent Mothe
# CRÉDITS : Cadi
# MESSAGES : 85
# AGE : 36 ans
# EMPLOIS : Membre du Comité d'organisation des jeux - Avocat - A la tête de l'OSR

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 14:09

Bienvenue ici toi ! J'espère que tu te plaira parmi nous !

*Une nouvelle victime dans la ZZ* Twisted Evil mouhahahaha... What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Candice Swanepoel
# CRÉDITS : Blondie
# MESSAGES : 20
# AGE : 25 ans
# EMPLOIS : Escort girl et ancienne chanteuse dans le cabaret du District 1

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 17:54

Merci de votre accueil Smile

@Joaquim : Qui a dit que j'en étais victime Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

élève militaire

avatar

# AVATAR : Emma Watson
# CRÉDITS : Arcadia
# MESSAGES : 139
# AGE : 22 ans
# EMPLOIS : Ecole militaire

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 19:30

Bienvenue !
:holla:



   
If I look back I am lost
“This is the end, hold your breath and count to ten. Feel the earth move and then, hear my heart burst again. For this is the end, I've drowned and dreamt this moment, So overdue I owe them, Swept away, I'm stolen”
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Florent Mothe
# CRÉDITS : Cadi
# MESSAGES : 85
# AGE : 36 ans
# EMPLOIS : Membre du Comité d'organisation des jeux - Avocat - A la tête de l'OSR

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Mer 25 Nov - 22:28

Une fois que tu m'auras rencontré tu changeras peut-être d'avis ! ^^ What a Face
Lol nan mais jsuis sur que Jojo (pk je me colle tout seul des surnoms a la con moi ? scratch ), il aime bien les escort' ! ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Candice Swanepoel
# CRÉDITS : Blondie
# MESSAGES : 20
# AGE : 25 ans
# EMPLOIS : Escort girl et ancienne chanteuse dans le cabaret du District 1

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Ven 27 Nov - 1:16

@ Ruby-Leen : Merci beaucoup ^^
@ Joaquim : Nous verrons bien monsieur Sworth Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin sadique

avatar

# CRÉDITS : never utopia
# MESSAGES : 156
MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Ven 27 Nov - 16:41


 
Bienvenue!
à San Francisco.


 
AVIS DU STAFF.

Et bien que voilà un personnage intéressant pour venir nous rejoindre au sein de la Zone Zéro, j'ai adoré ta fiche tout comme j'adore déjà le personnage du coup je ne peux que tu valider sans attendre plus longtemps

   


PETIT PLUS.

 
D'ici quelques instants les accès te seront ouverts. Je t'invite si tu le souhaite à ouvrir tes parties liens et sujets pour te trouver plus facilement des rps et surtout des liens pour ton personnage. Pour recenser les métiers, obligatoire si tu en as un, ou faire une demande de lieu c'est par . Si tu trouves qu'il manque un endroit, dis le nous et nous l'ouvrirons.

N'hésite pas à venir flooder avec nos membres surtout, ça aide à s'intégrer et parfois à trouver des idées machiavélique Wink


Amuse toi bien !
 

 
code (c) acidbrain

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

# AVATAR : Candice Swanepoel
# CRÉDITS : Blondie
# MESSAGES : 20
# AGE : 25 ans
# EMPLOIS : Escort girl et ancienne chanteuse dans le cabaret du District 1

MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   Sam 28 Nov - 12:35

Merci beaucoup pour la validation et heureuse que mon perso t'ait plu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Angel Zane [ZZ-OK]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Angel Zane [ZZ-OK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES PERSONNAGES :: Racontez vous ;-
Sauter vers: